35 ans au château Rasque, un bel anniversaire !
31 Oct
2018

Une histoire de maison de campagne achetée pour sa chère épouse, un couple travailleur acharné, des enfants tout aussi talentueux, voici très résumé l’histoire de ce domaine de vin crée il y a 35 ans !
1983 donc, Gérard Biancone, maçon d’origine puis dans le bâtiment, achète pour sa femme Monique le domaine Rasque situé sur la commue de Taradeau. 2018 Sophie Courtois-Biancone qui mène la vigne et le vin, avec joie de vivre et efficacité, est rejointe par son frère Enzo, surnommé « l’enfant des vignes ». Tous eux, remplis d’énergie et de compétence, vont développer désormais l’affaire.

A l’époque, le vignoble couvre 15 hectares plantés en rolle et ugni-blanc pour le blanc, en cinsault et grenache pour le rosé, en cinsault et syrah pour les rouges.

30 années ont passé, le domaine regroupe 100 hectares de terre dont 30 hectares de vignes qui produisent des vins en agriculture raisonnée.

Les propriétés de la famille Biancone se sont agrandies au Clos Jasmin, 12 hectares de vignes centenaires surtout en rouge, plantées sur la montagne Sainte Victoire ; et l’Hermitage de Saint Pons à Figanières, soit 31 hectares de vignes plantés des cépages régionaux.

Des vins friands et fort appréciés

Grâce au sol du Château Rasque, un terrain drainant avec un sol caillouteux, l’expression des vins, typique des grands côtes de Provence, développe des arômes floraux et fruités pour les blancs et les rosés et, paradoxalement, un palais fin et tannique en même temps, pour les rouges.
Les vendanges sont ici menées à la main, les raisins triés à la vigne et rapportés en petits cageots.

 

Nous avons aimé la cuvée Château Rouge 2014 (13,50 €), à la robe écarlate, au nez de groseille et framboise, à la bouche charnue, veloutée avec des tanins souples et présents. Un côtes de Provence rouge a marié à des côtelettes d’agneau, un rôti de bœuf à la moelle, dans le filet et même de petits rougets de roche.

 

La cuvée Clos de Madame 2015 (22 €), à base à 80% de syrah, à la robe grenat, au nez de fruits noirs, épicé et presque fumé, au palais ample, aux notes gourmandes de cassis, cacao, olives noires. Servez-le un peu frais, avec un carré d’agneau, un foie gras frais poëlé, un osso bucco.

 

La cuvée Château Blanc 2017 (16 €), à base de rolle et ugni blanc, à robe jaune clair, au nez de poire, à bouche riche et complexe, long et gouteux. Proposez-le à 12°C en apéritif avec des gougères ou sur une limande aux petits légumes, une côte de veau, des fromages de chèvre secs…

Château Rasque à Taradeau, tel : 04 94 99 52 20.