La pomme de terre Rétaise fête ses 20 ans d’AOP
28 Mar
2018

Le printemps venu, la pomme de terre primeur montre son «nez ». Elle bénéficie depuis 20 ans, d’une AOP, la première décernée à une pomme de terre. Profitons-en dés maintenant !


Depuis le XVIIIe siècle, l’ile de Ré et la pomme de terre constituent une belle union. Le tubercule profitant largement d’un ensoleillement exceptionnel, d’une douceur inégalée et de producteurs efficaces et talentueux. Et que dire de ceux qui la mettent en musique, les chefs de l’Ile sacrément doués ! Du coup, depuis 1998, une AOP bien méritée est venue la récompenser et la valoriser.

Les producteurs, une vingtaine regroupée en coopérative, l’élèvent en agriculture raisonnée pour le meilleur du terroir et de l’environnement. 2 000 tonnes sont ainsi récoltées, sur 120 hectares plantés, soit environ 2% de la production française de pommes de terre.

Dés le mois de mai, ce légume tant apprécié arrive sur les étals et les amateurs gourmets se précipitent. Certains lui trouvent un goût beurré, d’autres de fruits secs ou des notes sucrées ou salées, selon…Ses textures sont fondantes ou fermes selon les variétés.

Mais au fait, qu’est ce qu’une pomme de terre primeur ?

Alors, notez bien : sa peau se détache toute seule, sa chair est délicate et tendre, sa tenue à la cuisson est impeccable, un petit goût sucré peut la distinguer, des parfums de pain, fruits secs et beurre la caractérisent. Primeur veut dire qu’elle est récoltée avant sa maturation complète, la peau fine se détache par simple grattage, il s’agit d’un produit frais. Les variétés s’appellent l’Alcmaria, la plus emblématique, son goût est unique. La Charlotte d’une excellente qualité gustative, la Léontine, dernière arrivée, est allongée, couleur jaune clair et ferme.

Bref, précipitez vous, en sus, elle est excellent pour la santé. Qu’on se le dise !

Plus d’info : www.ilederepommedeterre.com.