20 Mai
2014
Tête à tête avec Roger Larralde et Richard Pérodeau

PARCVICTORIA6

Le parc de 4 hectares est luxuriant et soigné, fleurs colorées en cascade, palmiers, bouquets d’hortensia, arbres exotiques… La végétation odoriférante et vivifiante  réjouit l’âme, la cuisine la réchauffe et l’hôtellerie l’apaise ! Venez et voyez et nous en donnez  des nouvelles.

PARCVICTORIA14

L’histoire ressemble à un conte mais elle est véridique.  Deux amis, Roger Larralde et Richard Pérodeau habitent une maison tranquille dans la petite cité balnéaire de Saint Jean de Luz, sur la Côte basque,  au dessus d’un parc de belle taille occupé en son centre par une honorable maison de style Victorien, un peu décatie. Le parc tombe doucettement en friche. Un jour la voisine propriétaire entreprend quelques travaux  de jardin : «  tu arrange ton parc » demande les deux amis. « las,  je vends à un promoteur qui va lotir et faire immeubles et logements ». « Pas possible ! », s’exclament les voisins qui,  ni une ni deux, vont acheter l’ensemble  en moins d’une semaine, soufflant au passage l’affaire au promoteur marri. Et, s’attelant à la tâche, vont entreprendre avec audace et courage, de créer un petit bijou d’hôtel, retapant la maison centrale et bâtissant des suites noyées dans la verdure.

PARCVICTORIA45

Préserver l’harmonie  d’ensemble, privilégier la nature, offrir à l’œil et à l’esprit un bel écrin raffiné, soyeux et reposant à des clients amateurs de beau, voila l’objectif des propriétaires qui découvrent du même coup la profession d’hôtelier.

Vos joies.

– « L’hôtel Parc Victoria sauvé, restauré  et lancé en 1991, c’est un peu notre bébé. En tout cas notre joie profonde !  Avoir créé ce parc extraordinaire avec la piscine,  la maison  Art Déco, les vingt chambres et suites de la même eau, c’est-à-dire avoir sélectionné et acheté les objets, meubles, tableaux dans le style Art Déco, un travail exigeant mais satisfaisant. Puis  être  homologué Relais et Châteaux avec le  cahier des charges à respecter, c’est une fierté justifiée quand on sait d’où nous sommes partis !

Vos projets.

– Poursuivre avec le même souci de qualité dans l’accueil des clients dont certains  sont devenus des amis, dans le soin de l’entretien, dans la direction du personnel qui coopère  avec enthousiasme à la réussite de notre affaire, voila ce qui nous occupe journellement. 
Egalement, nous poursuivons le projet de la  création de deux autres chambres. Dans nos objectifs, c’est aussi donner au chef, Guillaume Applaincourt ancien des meilleures tables du Sud-ouest, tous les moyens pour accéder à la première étoile du guide Michelin.  Nos clients  nous disent d’ailleurs leur satisfaction à déguster sa cuisine : il travaille avec talent le thon basque, la daurade, le turbot, les viandes locales,  les fruits de mer  avec les fruits et légumes de la région et les produits savoureux du pays comme la charcuterie, le piment d’Espelette, le chocolat… »

PARCVICTORIA62

 

Un menu savoureux et précis qu’il faut découvrir à tout prix même si on ne réside pas à l’hôtel.

Côté entrée. La crème de potiron et  son salpicon de homard et basilic frit était fondante et parfumée. Le homard découpé finement, relevé d’épices, embaumait l’iode. Les beignets de cuisse de grenouille  artichauts barigoule et chips étaient spectaculaires dans la présentation, à la bonne température.

Côté plat. Le filet de maigre à la purée de céleri et tomates-cerises confites, cuit au plus juste, de belle proportion et la tomate parfumée comme on l’aime. Quand au filet de boeuf, si tendre qu’on pouvait le découper à la fourchette, le gratin brûlant et crémeux à souhait, nous ont enchantés les papilles.

Côté dessert. Le macaron à la crème  citron, sorbet orange, était une alliance  de rondeur sucrée et de fraîcheur agrume, un bel agencement presque trop copieux après les plats si généreux. Le moelleux  chocolat  à la noix de coco, glace vanille, un classique bien interprété.

Au total, un menu d’un excellent rapport qualité-prix.  Gageons que le chef sera vite récompensé de ses efforts.

PARCVICTORIA68

Hôtel Parc Victoria, 5 rue Cépé 64500 Saint Jean de Luz, tel : 05 59 26 78 78. www.parcvictoria.com.dans   Restaurants : Les Lierres , table gastronomique dans la salle Art Déco. Et  restaurant prés de la piscine, agréable cadre, délicieuse salade ou sandwich club.

 

 

 

 

 

Les huiles essentielles a respirer_c1

Les huiles essentielles peuvent rendre d’immenses services au quotidien, dit la préface du livre. Nous le croyons surement, juste par la respiration. Soigner le stress, le surmenage, l’addiction diverse, l’assainissement de l’air et la prévention et le soin  des troubles  respiratoires.

Saviez-vous  que l’homme peut identifier  4000 odeurs grâce  à ses 10 millions de récepteurs. Preuve de la force des odeurs : aux Etats Unis, les femmes ont interdiction de porter  dans l’administration, deux parfums de Dior, Poison  et Opium ! Car les odeurs  influence grandement notre humeur et pourraient déclencher de fâcheuses pulsions.

Ce guide précieux et clair nous emmène à la découverte de ses odeurs et des 33 meilleures huiles essentielles à respirer. Car elles sentent bon et elles soignent, nous explique clairement l’auteur, passionnée  de ces fameuses huiles.

Vous avez des angoisses, vite posez sur un mouchoir un mélange  d’angélique, de  camomille romaine, un petit grain de bigaradier et de la lavande vraie. Respirez, déjà cela va mieux. Vous souffrez d’insomnie, vaporisez sur l’oreiller  de la lavande vraie ou respirer de la camomille romaine. Une sinusite ou un rhume, respirez  de la menthe, de l’eucalyptus et  du saro sur un mouchoir, effet rapide.
Vraiment ce guide est une mine qui donne encore des conseils pour désinfecter sa maison, enlever les mauvaises odeurs ou parfumer son linge.
Une acquisition bien pratique, économique pour finir et  très naturelle.

Les huiles essentielles à respirer, les prodigieux bienfaits de l’aromathérapie à la portée de tous.  Par Danièle Festy, pharmacienne, Quotidien Malin Editions, 14 euros.

17 Mai
2014
Chocolat, bonheur éternel sur terre

Éternel bonheur que ce produit plein, suave et antidépresseur dit-on ! Cet ouvrage, riche de photos pleine page de gâteaux ou douceurs, donne aussi des tas d’astuces pratiques pour réussir à coup sûr ces desserts. Suivez le guide.

Chocolat, bonheur éternel sur terre Constitué en chapitre par type de gâteaux, le livre est facile à compulser. « A la Carte » pour composer les plus faciles comme cookies, fondants, caramels, riz au lait sauce chocolat… « Les  Incontournables »  comme damiers, churos, tarte au chocolat. « Les Vite prêts » s’appellent gâteau marbré, mendiants, soupe au chocolat. Et aussi,  « les Classiques », « les Défis », « Les plus Chics », « Nos Préférés », bref il y en a pour tous les goûts mais surtout pour toutes les occasions.  Grand diner chic, pique-nique, déjeuner de famille, goûter d’enfant, fête de jeunes…le chocolat est de toutes les sorties. Il faut acheter ce libre pour devenir un expert « es chocolat. Olé !

– Le grand livre Chocolat Maison, 200 recettes ultra gourmandes, 20,90 euros chez Marabout.