L’art du plis !
5 Déc
2017

julien-cresp_ateliers_d_art_de_France

Etonnant, fascinant, jamais vu, une exposition de sculpture composée de plis, a lieu en ce moment à la chapelle Expiatoire rue Pasquier à Paris. Courez-y pour ne pas mourir idiot !


L’artiste s’appelle Simone Pheulpin, lauréate du prix Le Créateur de la fondation Ateliers d’Art de France, discrète et mince, elle répond aux questions des visiteurs qui s’émerveillent devant ses créations singulières, denses et inattendues.

Pour elle, le plis est une forme de langage, elle traduit avec ses bandes de coton écrus, sa poésie du monde : arbre, coquillage, écorce, corail, pierre fossilisée, végétaux…Sa dextérité rend souple le matériau et le transforme sous nos yeux médusés, en formes magnifiques, incongrues.

  • « Mes réalisations, dit-elle, sont le résultat d’une expression instinctive. La souplesse du matériau et le mouvement de superposition conduisent à des formes avec lesquelles jouent l’ombre et la lumière. Elles sont le reflet d’une harmonie avec le monde naturel. »

    L’ensemble des créations tient par des milliers d’épingles dont pas une n’apparait. Enchevêtrées, elles maintiennent les sculptures. Qui sont tantôt moussues, tantôt lisses, tantôt rigides… Si Simone Pheulpin, autodidacte, née à Nancy, sait ce qu’elle veut quand elle se lance à l’assaut de sa création, au fil des heures de travail où ses doigts s’activent, les choses prennent d’autres chemins..Mais le résultat est toujours remarquable !Enroulage, pliage, superposition, la résistance parfois s’oppose, mais l’artiste toujours triomphe !

  • La mise en scène dans cet endroit sacré de la Chapelle Expiatoire valorise les oeuvres, les font se refléter sur le noir support. On peut les admirer sous toutes les facettes. Chacune pèse entre 6 ou 7 kg et 20 kg pour les plus monumentales.

    Jusqu’au 16 décembre, il faut aller admirer ce travail tout à fait original et qui laisse rêveur.

    Chapelle Expiratoire, 29 rue Pasquier Paris 8e.