Tourisme & Gastronomie (voyage, Hotels, vins, restos…)

28 Déc
2019
Un champagne comme du cristal !

                Issu d’un terroir réputé pour la qualité de ces vins de champagne, la Côte des Bar, ce champagne signé Chassenay d’Arce producteur majeur, réjouira le palais des gourmets connaisseurs. Une occasion d’ouvrir quelques flacons pour quitter 2019 et commencer la nouvelle année, olé !

             Le pinot blanc, cépage plutôt rare planté au cœur de la vallée d’Arce il y a plus d’une cinquantaine d’années, est le seul utilisé pour cette cuvée élaborée parce que l’année était exceptionnelle en 2009. Dix ans pour être vinifié avec amour par les vignerons. Extra brut avec 3 gr de sucre, ce vin aux bulles fines à la robe légèrement dorée qui laisse passer quelques reflets argentés, dégage des arômes de pomme granny et de poire, d’amande et de brioche beurrée. En bouche, la première gorgée, tout en fraicheur, laisse place à une rondeur et une générosité douce, équilibrée. La finale donne sur l’agrume confit et la noisette fraiche.      Du reste, voilà ce que Brice Bécard oenologue, en dit : « le pinot blanc a toujours un caractère à la fois rond et tendu, gras, sphérique, assez dense jusqu’au milieu de bouche où la minéralité et des notes iodées, associées à une juste fraicheur interviennent et tempèrent la matière charnue et généreuse, affinent et étirent la fin de bouche ».
Ce champagne élégantissime, vif et net en bouche loin de de toute acidité, sera délicieux avec un homard tiède, des huitres cuisinées, un poisson noble, un gratin de fruits de mer ou une mousse de fruits. Servez-le entre 9 et 11°C.

Pinot blanc extra brut 2009, 45 €, chez les cavistes comme Repaire de Bacchus

 

19 Déc
2019
La ficelle Saint-Pourçain dans les brasseries parisiennes !

La Ficelle, née d’une tradition dans la taverne de sieur Gaultier à Saint-Pourçain au XV e siècle, renait chaque année en décembre pour le plaisir des amateurs de blancs secs et de rouge friands ! Et, cette année, le dessin de la bouteille est signé Soulcié, olé.


     Quelle belle idée que celle de ce tavernier, las de ne pouvoir mesurer l’exact quantité de vin bu dans son estaminet et qui un beau jour, utilisa donc une ficelle. En plongeant ce bout de corde marquée de nœuds correspondant aux mesures de l’époque, la demi et la pinte, il avait donc trouver son « étalon ».

Et la Ficelle est chaque année attendue début décembre, avec impatience pour accompagner les plats « bistrots », poulet-frites, andouillettes, pot au feu et autres bonheurs goûtus ! Cette année, le dessinateur Thibaut Soulcié nous régale d’un dessin coloré et évocateur, la ficelle en forme de cœur qui entoure et enjolive deux personnages trinquant à la ripaille attendue.

La tradition retrouvée, perdure désormais depuis 1987, lancée par la confrérie des Compagnons de la Ficelle de Saint-Pourcain, la première bouteille de la Ficelle de Saint-Pourçain est dessinée par Piem.

La saveur de la Ficelle cru 2019

Le saint-pourçain la Ficelle rouge offre un joli nez expressif de groseille et framboise, riche et ample en bouche, il accompagnera avec bonheur tous les plats « bistrotiers » que vous concocterez. Sans oublier la charcuterie, les fromages terroir et autres chocolateries.

Le saint-pourçain la Ficelle blanc présente une attaque vive et fraiche sur le palais, des arômes d’agrumes que l’on retrouve en bouche exprimant parfaitement le millésime 2019. Souplesse et fraicheur pour le bonheur des amateurs, à servir à 11°C avec cochonnailles, tourtes de légumes et bonnes choses marines comme huitres, coquillages, coquilles saint Jacques…

Par ailleurs, la Cave de Saint-Pourçain offre une palettede vins différents. Blanc vif, rouge profond, rosé délicat…des vins agréables avec une cuisine variée et gouteuse.

La Ficelle saint-pourçain entre 8€ et 8€20 selon les points de vente.

Site internet : www.laficelle-saintpourcain.fr  et Union des Vignerons de Saint Pourçain, tel 04 70 45 42 82.

3 Déc
2019
Vin de Savoie, variété et interêt !

Paysages à couper le souffle, cuisine très terroir et vins différents selon les plats : rouge, rosé, blanc, effervescent…les vins de Savoie offre l’embarras du choix !




       Le vin de Savoie se déploie sur quatre départements : la Savoie avec 80%, la Haute-Savoie 8%, l’Isère 8% et l’Ain 4%. Pas moins de 20 cépages composent les appellations savoyardes qui ont nom Savoie, Roussette de Savoie, Seyssel sur un peu plus de 2000 ha. Les vignobles s’appellent les Abymes, Apremont, Arbin, Chignon, Cruet, Montmélian, Saint Jean de la Porte, la Chautagne, Jongieux, Marestel, Monthoux, et encore les vignobles du Crépy, du Marignan, de Ripaille ou d’Ayze…

La variété des cépages, jacquere, altesse, chasselas, gringet, roussanne, gamay, mondeuse, pinot, tient à la variété des sols et des conditions climatiques. Et donne cette qualité au vin pas assez connue en dehors de son terroir d’origine !

      Les blancs à 70% dominent donc largement avec les cépages Jacquère et Chasselas : des notes minérales, sur le fruit blanc, accord parfait avec des poissons d’eau douce, des fromages de Savoie. Le cépage Roussanne aux arômes marqués d’abricot et de mangue donne des vins blancs savoureux avec des blancs de volailles, un rôti de veau aux pleurotes. Le cépage Altesse, à la saveur miellée, est idéal avec une viande blanche, une poêlée de champignons à la crème..

       Il faut essayer aussi les rouges, issu du cépage mondeuse , à la couleur violine délicieux avec cuissot de chevreuil ou rôti de bœuf. Et sublime avec un fondant au chocolat.

       Avec les cépages gamay et pinot, les vins à la robe rubis, seront parfait avec terrine de gibier, pot au feu, choucroute généreuse. Et pourquoi pas avec un saumon en croute de sel !

      A mieux connaître également, le crémant de Savoie, aux fines bulles, couleur dorée, aux notes de brioche au beurre, savoureux en apéritif avec des gougères, bouchées marines et pourquoi pas   un foie gras.

Dégustation

Nous avons aimé la roussette de Savoie signé Marestel 2017, vif, aromatique avec une belle fraicheur au palais.

Le Savoie Chignin cuvée Vieilles Vignes 2018, sa robe brillante jaune pâle, son nez puissant de mangue et abricot séché, sa bouche ample et tout en finesse signent un vin de belle qualité.

Le crémant de Savoie Prestige 2016, à couleur claire, aux arômes légèrement agrumes, à la saveur florale donnent un vin élégant, frais et très agréable. A servir à 12°C.

Le Seyssel 2018, à robe couleur paille à reflets verts, aux arômes de fleurs blanches, d’un bel équilibre entre rondeur et fraicheur, on l’appréciera avec des fruits de mers tout juste sortis de l’eau.

Les prix

Roussette de Savoir Marestel 2017, 10 € Domaine Eugène Carrel

Savoie Chignin cuvée Vieilles Vignes 2018, 10,40 €, domaine la Combe des Grand’Vignes

Crémant de Savoie Prestige 2016, 9,50€ cave des Vins Fins de Cruet

Seyssel 2018 , 5,90€ du Domaine Saint Cassin.