Art de vivre (Maison, linge, déco, art de la table, cuisine, Spa…)

10 Sep
2022
Château de la Jaubertie, un bergerac blanc magnifique !

              Une saveur épicée et longue en bouche, une fraicheur bienvenue en ce chaud mois de septembre, un vin blanc du bergeracois, d’où de belles alliances en perspective !

               Depuis 1973, le château de la Jaubertie, situé à une centaine de kilomètres de Bordeaux  appartient à la famille Ryman. Il tire son nom de la petite rivière  qui serpente à travers le domaine.  Le vignoble, sis sur un plateau argilo-calcaire au dessus de la vallée de la Dordogne, est travaillé depuis 2008, dans le respect de l’agriculture biologique.

 Cuvée Tradition blanc 2021

               Issu des cépages  à 80% sauvignon  et 20% sémillon, ce blanc sec affiche une robe or pâle, à reflets argentés. Son nez est complexe et fin, on reconnaît des senteurs d’estragon, de  citron, ananas et fruits de la passion. Sur le palais, se retrouve la saveur fruitée  des agrumes et coing avec une finale un peu épicée de poivre blanc.

              Vous le servirez entre 10 et 12°C , avec plaisir aussi bien sur de beaux poissons nobles en sauce  comme sur des huitres vives ou des Saint-Jacques au pamplemousse. Et encore une blanquette de la mer, des copeaux de parmesan sec ou un vieux comté.

Tradition blanc, Château de la Jaubertie, sauvignon blanc  3021, Prix départ château 7,90 euros

1 Sep
2022
Foire aux vins 2022: des trouvailles à savourer

      Quelques pépites, à déguster déréchef à la rentrée ou à oublier dans sa cave, nous sont proposées cette année, lors des Foire aux Vins. De belles opportunités !
Faites-en provision pour recevoir tout l’hiver.

Carrefour 14 septembre au 30 octobre 

Nous ont séduit les papilles.

     Le ménetou-salon 2021 Antoine de la Farge Montée des Loges, 11,95 €,

Parfum de fleurs blanches au nez, une bouche minérale avec un accent agrume et une finale tendue, ce vin vif s’accordera à merveille avec des gambas sautées, un chèvre sec, une tarte au citron peu sucrée.

       Un bourgueil 2021, Le Rocher de mon Grand-Père, AB, 6,95€.

Une robe rubis, des parfums de groseilles et fraises des bois, une bouche sur le fruit, avec des tanins arrondis, une belle longueur. A marier à gratin de légumes, cochonailles, fromages de terroir.

 

       Un saint-estéphe 2008, château Coutelin-Merville 2008, 13,50€

De son millésime, on tire un vin à jus sombre, presque noir, des arômes de cassis et mûrs sur-muris, au palais une belle souplesse et une parfaite maturité. A déguster avec un faisan rôti, une cuisse de chevreuil…

 

 


Un champagne, Charles Lafitte 1er cru, 15,90€

      Des notes florales et d’amandes fraiches au nez, une attaque vive sur le palais avec des saveurs d’abricots et de pêches jaunes signent un champagne fin et équilibré à déguster avec des bouchées marines, un toasts de foie gras…

 

Chez Intermarché, du 6 au 25 septembre

 

 

 

Un Alsace sylvaner Vieilles Vignes, Hauts de Haulier blanc sec 2021,4,15 €

Une robe soutenue, des arômes de fruits blancs, ce sylvaner conserve une belle tension, une certaine fraicheur et s’appréciera sur une sole en sauce, des huitres à la crème.

 

 

     Un brouilly rouge, le marquis de la Chaize 2020, 7,90€

un jus sombre, tirant presque sur le violet, des senteurs de fruits rouges, une bouche suave, longue, un vin qui sera délicieux avec pâté en croûte, terrines, viandes froides.

     Un haut-médoc château Bernadotte 2018, 8,90€

Un nez complexe et sur le fruit rouge en même temps, au palais un rappel des arômes, persistants, mûrs qui se prolongent un moment. A associer à un filet de boeuf, un cuissot de chevreuil…

1 Sep
2022
Salon International du Patrimoine Culturel du 27 au 30 octobre


          L’incontournable salon de tous les acteurs liés au Patrimoine permettra, en cette fin octobre, des échanges fructueux et indispensables entre tous. Cette année, le thème retenu sera le développement durable à travers les réalisations de restauration, réhabilitation et enjeux de performance énergétique.

C’est un lieu où chacun, exposants venus de l’étranger et de toute la France comme visiteurs, pourra échanger avec son voisin et découvrir ou compléter ses connaissances dans un univers lié au Patrimoine.

Les métiers d’art, liés à la matière (le verre ou le bois, le vitrail ou la pierre…) exposeront leur découverte quand aux procédés innovants, aux nouveaux matériaux utilisés dans le respect de l’environnement.

Le patrimoine bâti des villes comme celui des campagnes sera valorisé à travers les gestes des artisans qui savent faire cohabiter les procédés traditionnels comme l’utilisation de pratiques innovantes. Ainsi, sur le salon seront présents parmi la centaine d’ateliers et de manufactures, des fabricants de tuiles, spécialistes de la terre cuite, bronziers d’art, restaurateurs de meubles, créateurs d’objets d’exception, architectes du jardin, spécialistes de la conservation du patrimoine bâti.. Tous animés du même souci : le respect de la nature et la volonté efficace du développement durable, malgré quelques difficultés inhérentes.

Difficultés notoires

Car comment préserver le tissus urbain tout en valorisant la reconstruction du bâti ancien ? Comment améliorer le confort thermique sans nuire au caractère des édifices restaurés ? Protéger les paysages à l’heure où l’éolien déferle sur la France ?

La réalité se heurte parfois à la modernité et aux exigences actuelles..
Bref, sur ce salon vous trouverez des réponses à vos questions, rencontrerez des spécialistes dans tous les domaines liés au Patrimoine..

27 e Edition, Salon International du Patrimoine Culturel, 300 exposants au Carrousel du Louvre, du 27 au 30 octobre.