Art de vivre (Maison, linge, déco, art de la table, cuisine, Spa…)

15 Nov
2021
Colombelle, un côtes de Gascogne fier de l’être !

         Reconnu dans le monde entier depuis plus de 30 ans, ce vin  blanc sec aromatique épouse avec bonheur toutes les cuisines, de la France à l’Inde ou au Maroc. Ollé !

     Les vins de Gascogne sont fort appréciés depuis de longues années et à juste titre ! Le Colombelle, signé Plaimont, en est un produit phare, fameux depuis plus de 30 ans.

    Cette année, le millésime 2021, tient haut l’affiche avec une étiquette très révolutionnaire : Belle et Rebelle, Marianne tient la plume et attire l’œil avec son esprit frondeur, parée de jaune, effleurée de rouge, dans l’esprit « Collage Edition ». Une réussite visuelle qui veut traduire l’expression aromatique vive et dynamique sur le palais !

A majorité de colombard

         Le cépage fameux de ce vin blanc, Colombelle offre à l’œil une robe jaune pâle à reflets verts. Son nez est assez puissant traduisant une belle complexité qui révèle toutes ses nuances en bouche. Pamplemousse, fruit de la passion…la richesse aromatique dévoile au final, une touche croquante et citronnée.

         Vous le dégusterez à l’envi, à l’apéritif avec des bouchées marines, des toasts avocat-pamplemousse, une sautée de gambas, un poisson mariné et même une salade  de fruits de saison. N’oubliez pas avec la cuisine asiatique à base de  nem, potage ou riz gluant. Variez les saveurs pour variez les bonheurs !

Colombelle 2021 Belle et Rebelle Collage Edition, Plaimont, 5,90 € chez les cavistes.

7 Nov
2021
Bonheur d’un bon pain !


             Que voilà un joli livre aussi appétissant dans ces photos que dans ces recettes. Il donne tellement envie de réaliser une tourte au seigle, une fougasse ou une baguette viennoise, qu’on s’y plonge dèréchef. L’école de cuisine Le Cordon Bleu, fameuse dans le monde entier, nous en donne les clés. Suivons le guide !

            Réputée et riche d’un patrimoine culinaire qu’on lui envie, l’école le Cordon bleu nous donne ici un vrai cours de boulangerie. A nous de suivre pas à pas les directives pour réaliser ces merveilles gustatives. Et ce n’est pas si compliqué.

             Du pain c’est de l’eau, de la farine, de la levure, de sel et du sucre. Parfois œufs, crème, lait ou beurre mais ce n’est pas une obligation. Après le volet de conseils bien précieux pour le choix des ingrédients, il faut lire les méthodes de préfermentation. Voyez-vous la différence entre levain-levure, poolish, levains liquides et durs ? Indispensables pour accélérer la fermentation, réduire le temps de pétrissage et d’apprêt, les levures en général confèrent au pain plus de goût et une bien meilleure conservation. Vous connaitrez leurs secrets grâce à cette belle école .

            Une fois la maitrise des grandes étapes de la fabrication du pain, pétrissage, façonnage, apprêt, lamage ou coup de lame, puis cuisson, à vous la mise en pratique. S’ouvre alors à votre fantaisie, la création d’une multitude de pains variés.  Baguette tradition, pain de meule, T 110, pain de campagne, pain intégral, tourte de sarrasin…la liste est longue et tous bien tentant !

Les viennoiseries

        Tellement bonnes faites à la maison, essayez pour vous en convaincre ! La pâte à brioche doit être maitrisée car la facilité à faire, le parfum magnifique, la saveur moelleuse en bouche…incomparable. Plus compliqué sur le papier, le croissant, dont la pâte demande plusieurs tours, exige un peu plus de temps, résultat magnifique !

       Et ensuite, brioche parisienne, brioche Nanterre, brioche vendéenne, brioche de Saint-Genix… et aussi kouglof, babka, stollen, panettone, pain au chocolat…Festival de douceurs que vous dégusterez avec un chocolat chaud, au coin du feu, cet hiver.
Invitez largement, vous en tirerez hommage mérité et amitié partagée !

 L’Ecole de la Boulangerie, 80 pains et viennoiseries, le Cordon Bleu, Larousse, 29,95 €

21 Oct
2021
Une santé éclatante pour l’homme de 50 ans et plus !

              C’est ce que prône avec force solutions le docteur Philippe Morgado, médecin biologiste, qui analyse de près les mécanismes du vieillissement pour en limiter les effets. L’auteur offre un  parcours antiâge tout à fait accessible qui balaie les maux ou faiblesses physiques qui peuvent toucher l’homme de cinquante ans.. Et  préconise même la prière et la méditation comme facteur de longévité ! Essayez donc.

                      L’ouvrage est limpide, écrit dans un style agréable, simple et éclairant, l’auteur mêlant, avec profit, son expérience personnelle agrémentée d’anecdotes et de ses connaissances scientifiques.

                       Chaque chapitre aborde un problème : une sexualité défaillante, une prostate dans tous ses états, une activité sportive trop réduite, une alimentation déséquilibrée…Les solutions sont présentées et la conclusion rassemble les points forts.

Bref, les grandes questions sont posées et traitées.

La détoxification en question

                 On est très sûr de savoir de quoi il en retourne ! A tort, car on confond souvent détoxification et                « drainage hépatique » qui consiste, dixit notre bon docteur, à permettre au foie de sécréter plus de sels biliaires afin d’assurer une meilleure digestion. Ainsi donc, l’auteur précise scientifiquement ce que ce terme flou signifie et donne des solutions, précisant l’importance de cette détoxification contre tout ce qui agresse (polluant, solvant, pesticide, conservateur…) un  point essentiel de la reprise en main de sa vie pour le quinquagénaire.

Et la médecine anti-âge ou MAA ?

Il s’agit de préserver toutes les capacités de la personne le plus longtemps possible, d’abord par la prévention, un fait nouveau par apport à la médecine qui soigne. Le projet est ambitieux, prendre en compte la totalité de la personne, son corps et son esprit, son  passé, son histoire, ses antécédents, son microcosme et son macrocosme… Nous n’en somme qu’au début de cette médecine.

Original chapitre dédié à l’introspection

                   De nombreuses études le prouvent : les individus optimistes et qui prient ou méditent, vivent plus longtemps.

                   Le Dr Morgado démontre donc, études à l’appui, que l’introspection au sens large et l’optimisme peuvent clairement procurer une meilleure longévité. Bénéfice renforcé par le lien social que la pratique d’une religion génère.
Et vous découvrirez encore ce qu’est la méthylation, le stress oxydatif… Et des conseils de bon sens pour maigrir…

                   Oui, ce livre est une mine d’informations fouillés et édifiants, sur ce passage parfois compliqué de la cinquantaine pour les hommes, dont vous ferez largement profit, Messieurs, tandis que nous les dames, espérons un jour l’équivalent au féminin ! Merci d’avance docteur Morgado.

« Les défis de l’homme de 50 ans et plus » par Philippe Morgado, Jouvence Santé, 18,90 €