Archives du mot-clé Promenade

19 Mai
2019
Journée Mondiale du Lait , c’est le 1er juin !

Pour la sixième fois, Syndilait organise la Journée Mondiale du Lait, l’occasion de découvrir laiteries et fermes, les coulisses du lait, la où tout se passe. Surement à proximité de chez vous, emmenez-y vos enfants.

Sept Français sur dix ont confiance dans la qualité du lait ! Une bonne nouvelle qui réjouit les professionnels de la filière. Saviez-vous que désormais 97% du lait liquide conditionné est d’origine française.

Cette journée du 1er juin sera aussi l’occasion de fêter les 20 ans de l’Institut Professionnel du Lait de Consommation, IPLC, crée pour vérifier les bonnes pratiques des laiteries et contrôler la conformité des produits mis sur le marché.
Ainsi en 20 ans, 30 milliards de bouteilles de briques porteuses du logo IPLC ont été mise sur le marché. Un gage de qualité qui rassure les Français.

Car il faut savoir que 24 000 emplois sont fournis par la filière lait. La traçabilité du lait en brique a permis de diviser par 2 les importations de lait en trois ans. Une bonne chose quand on sait que la France compte 65% de consommateurs qui achète leur lait le plus souvent en grande distribution (79%). Les laits appelés « spécifiques » bio, aromatisé, délactolisé ou vitaminé, sont en nette progression qui élargissent l’offre.

Notez bien l’ouverture à la visite du 24 mai au 5 juin de sept laiteries en France. L’année dernière en 2018, pas moins de 10 000 consommateurs avaient découvert les métiers du lait, dans des laiteries. Place de la République à Paris, 300 000 visiteurs avaient rencontré les professionnels du lait du 1er au 5 juin, avec le CNIEL , les maitres mots avancés : sécurité, transparence, confiance..
Venez et voyez !

Pour tout savoir sur la Journée Mondiale du Lait : leblogdulait.fr, @journéedulait.

3 Juin
2018
3 ème séjour des Réconciliations, du 18 au 24 juin 2018

Organisée par la Mission Unesco Coteaux Maisons et Caves de Champagne, se déroulera du 18 au 24 juin, la troisième édition du Séjour des Réconciliations en Champagne. Quatre temps forts pour cette année !

Parmi 33 sites inscrits, les Coteaux Maisons et Caves de Champagne ont été retenus pour un projet financé par l’union européenne et porté par l’Unesco, le World Heritage Journeys of Europe. Ce programme privilégie les lieux du patrimoine mondial qui favorise la préservation des sites et le tourisme durable, notamment à destination des Américains et Asiatiques. Intégrés dans la thématique « des Trésors cachés de l’Europe », les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne sont valorisés entre autres outils, par une plate-forme digitale et un plan de communication mises en œuvre par le National Geographic.

La semaine débutera par un grand diner de gala caritatif le 18 juin, à Epernay, parrainé par Pierre Arditi, l’acteur bien connu, grand amateur de bons vins ! L’objectif sera la collecte de fonds pour la préservation du patrimoine champenois et le soutien à la Fondation Abbé Pierre.

Le mercredi 20 juin, une conférence animée par Jean-Louis Etienne, médecin explorateur partis plusieurs fois en mission dans l’Arctique, permettra d’évoquer les enjeux fondamentaux de la réconciliation entre homme et nature, préservation des paysages champenois et du patrimoine commun.

Le Samedi 23 juin, des soupers aux lanternes avec pique-nique et grand partage populaire, seront sources d’échanges des photos prises par les participants sur les réseaux sociaux. La baie du Mont Saint Michel , site prestigieux par excellence, participera aussi cette année.

Enfin, le dimanche 24 juin, le département de l’Aisne accueillera la Marche des Réconciliations, départ de Château-Thierry, ouverte à tous. La vallée de la Marne et ses terroirs seront arpenter par des marcheurs soucieux de découvrir ce beau patrimoine. Trois circuits seront jalonnés d’animations, visites et dégustations de champagne.

Ainsi le Séjour des Réconciliation joue t’elle pleinement son jeu pour fédérer la population, faire prendre conscience de l’urgence de la préservation des sites et valoriser ce trésor du Champagne.

Plus d’infos :www.champagne-patrimoinemondial.or,www.sejourdesreconciliations.fr

28 Oct
2016
Makhila, l’emblème du pays, vraie légion d’honneur !

Ils sont fabriqués à partir du néflier, ce sont des œuvres d’art avec pommeau en corne, tressé de cuir, d’or ou d’argent. Des hommes célèbres, artistes, comédien, le pape Saint Jean-Paul II, hommes politiques…s’ennorguellissent d’en posséder un !

meteo_fr3

 

Que suis-je ? Le makhila, bien sûr, un bâton de marche, mais bien plus que cela ! Elégant et redoutable, pratique et  inclassable, une façon de vivre, de penser  au pays Basque. La famille Ainciart Bergara, depuis sept générations, s’en est fait la vraie spécialité, à tel point que son savoir-faire est inscrit à l’inventaire des Métiers d’Arts Rares de l’Unesco. Ils sont à Larressore à un jet de pierre de Cambo les Bain et d’Espelette, dans les Pyrénnées.makila

Fabriquer un makhila est œuvre de longue haleine. Tout commence avec le choix de la branche de néflier, une essence rare,  en pleine forêt: un bois poli, dur homogéne, au grain fin. La tige est incisée à la main et poursuit sa croissance jusqu’en début d’hiver, jusqu’à la coupe. Passage au four, séchage, coloration, nourissage pendant plusieurs années…la tige est travaillée longuement. Puis, le bois est habillé de pièces sur mesure en respectant l’harmonie de la ligne. La poignée, gainée generique cialis.org de lanières de cuir tressées ou de métal, est terminée par un pommeau en corne ou métal. Dévisser cette poignée, et se découvre une arme en pointe d’acier qui traditionnellement server à se protéger ! En bas, un trèfle termine l’ouevre, chaque pièce étant unique, on la personnalise d’une devise gravée en basque et du nom du futur propriétaire

La famille Ainciart Bergara

Aujourd’hui Charles Bergara et sa fille Nicole nous font visiter l’atelier. La tradition familiale se poursuit marquée par le Bien, le Beau, le Vrai,  Entreprise du Patrimoine Vivant, gage de qualité reconnue ! Sur place, vous verrez trois établis très anciens avec les artisans qui  travaillent bois, cuirs, métaux avec les outils  nécéssaire, comme poinçons, marteaux, limes, étaux…
cialis generique
makhila_argent_or
Le bruit, les éclats de lumière, les martelements rythment  l’ambiance sur place. Vous serez  très bien accueillis par Nicole, fascinante et sympathique héritière de la fabrique.

Atelier ouvert toute l’année, situé prés d’Espelette, à côté du fronton de Larressore, visite 2 € par personne.

Info : www.makhila.com et tel : 05 59 93 03 05