Index Glycémique bas : tout bon pour moi !
20 Juin
2019

Savez-vous ce que veux dire index glycémique ? Pourquoi est-ce bon de le mesurer pour notre santé ? Comment consommer des aliments à l’index bas ? Cet ouvrage répondra à toutes vos questions. Pour le meilleur !

L’Index Glycémique est une mesure permettant de classer les aliments contenant des glucides (sucres) selon leurs effets sur la glycémie après leur ingestion. Un aliment glucidique comme sucre, fruits, pain, riz pommes de terre.. une fois ingéré est transformé par les sucs digestifs en glucose et traverse la barrière intestinale pour se retrouver dans le sang. Résultat : augmentation de la glycémie qui déclenche une sécrétion d’insuline pour faire baisser ce taux de glucose en le faisant entrer dans les cellules du foie et des muscles. En conséquence, plus l’index glycémique d’un aliment est élevé plus notre glycémie va augmenter.

Pourquoi éviter ces produits à Index Glycémique haut ?

Plus on mange un aliment sucré, plus l’organisme est sollicité et plus la sensation de faim se fait sentir. Ceci entraine un déséquilibre hormonal, fatigue et prise de poids inévitable. Pour nous aider, ce précieux ouvrage nous donne tout une série de recettes faciles à faire et délicieuses.
On commence par le petit déjeuner. La barre granola, jeu d’enfant, avec flocon d’avoine, noix de pécan, son d’avoine, graines de courge, huile de coco solidifiée et sirop d’agave. Outre pour le début de journée, à emporter en ballade, pour un petit creux…

Le chapitre  « Viande et volaille » nous régale de plats variés tels que mijoté de poulet et de patates douces à la vanille, pizza aux artichauts, bresaola et chèvre, harira aux pois chiches et à l’agneau…

Côté poisson et fruit de mer, essayez donc le thon mi-cuit pané au curcuma, le curry vert de crevettes au combava, le buddha bowl au rouget, boulgour et tomates…

Les plats végétariens sont mis à l’honneur avec quelques couscous d’épeautre aux légumes, poivrons farcis aux courgettes et boulgour ou tatin d’endive en croute de noisettes.
Enfin, l’ouvrage se termine par des desserts et goûters tout à fait séduisants : moelleux au chocolat sans beurre, carrot cake diététique, mon clafoutis aux cerises.
Bref, il faut découvrir toutes ces recettes pour prendre en main sa santé, sans frustration, ni ennui, en se régalant vraiment !

La cuisine à IG bas, c’est bon pour moi, par Sarah Kdouh, Larousse 12,90 e