Archives du mot-clé Art de recevoir

1 Mai
2022
Vin sur le vif: bulles ou tranquilles, choisissez !

Le radieux mois de mai pointe son nez, vite quelques jolis flacons pour égayer ces temps incertains (covid trainant encore !) et fêter fiançailles, mariages et baptêmes. Alleluia !

A déguster deux champagnes rosés mais différent, un rasteau rouge et un rosé gris du Vendômois.

A l’apéritif, avec les bouchées  marines et les toasts de foie gras, essayez donc ce champagne rosé Nicolas Feuillatte à la magnifique bouteille sérigraphiée d’une branche de cerisier !

 

 

Composé de meunier et pinot noir à 90% (45% chaque cépage), et de chardonnay (10%), ce vin de champagne, à la robe rose pâle, exhale le parfum de la groseille et des petits fruits rouges.  Myrtille et framboise rejoignent les senteurs de fruits rouges,  enchantant le palais de leurs saveurs soutenues et éclatantes. La fraicheur le dispute à la tension magnifique de ce jus à la belle personnalité. Associez-le à des dés de saumon épicés, des gougères bourguignonnes pour un apéritif conséquent et même à un dessert « assorti » comme une pavlova, une salade de fruits rouges.

 

 

 

Et un Chassenay d’Arce, un  !

La belle marque Chassenay d’Arce qui réunit nombre de vignerons, est située sur la Côte des Bar. Cette Maison de Vignerons comme se définit cette association de 130 familles vigneronnes,  exploite depuis 1956, plus de 300 hectares  de vignoble. Soucieuse de l’environnement et du mieux-faire en matière écologique, la coopérative a investi largement en cuverie et cave d’élevage…Et la première cuvée Bio  est sortie en 2019 !

Dans cet esprit, les coffrets et étuis sont entièrement recyclage.

Ce rosé, à 65% pinot noir et le reste en chardonnay,  frappe par la couleur soutenue de sa robe saumonée, bien brillante. Au nez, l’expression est vive, fruitée, le parfum de framboises et cassis domine. On retrouve en bouche cette fragrance des fruits rouges.
Le conseil : dégustez entre 10 et 11°C, ce champagne vif et long en bouche avec des tapas comme gambas légèrement épicés, toasts de rouget grillés, blinis de tarama, dés de chèvre sec…

 

 

Rosé gris, vin de Vendôme

Saviez-vous que la région de Vendôme produit de jolis vins, trop peu connus ! Celui-ci, du Domaine Brazilier, rosé typique de la région, affiche une couleur pâle, son nez est à la fois sur le fruit (pêche blanche) et sur la fleur (pivoine)  avec une senteur poivrée en finale. Vous apprécierez son attaque sur la fraicheur et le dégusterez à 9-10°C sur un repas de dorade ou crevettes grillées et de salade de légumes de saison. A garder jusqu’à 3 ans.

 

Un rasteau signé Domaine Brusset





Avec la typique daube provençale, à déguster au 15 août, sous la feuillée, vous servirez ce vin rouge sur les fruits noirs, à la fois épicé, avec quelques accents réglissés. Les cépages grenache et mourvèdre, traditionnel sur ce terroir, favorisent la couleur  grenat, sombre et les arômes soutenus et complexes de ce vin plein de soleil ! Sa puissance servie par une très belle longueur en bouche, accompagnera  à merveille la daube de sanglier et des plats épicés qui résisteront ! Tannins bien présents, boisés, avec une finale de myrtille et réglisse. Un conseil : on pourra le déguster  un peu rafraichi entre 16 et 18°C.

  • Champagne rosé Nicolas Feuillate Réserve Exclusive, 35 €
  • Rosé gris Tradition 2021 AOC Coteaux du Vendômois, Domaine Brazilier, 6 € départ cave
  • Rasteau Domaine Brusset la Bastide 2020, 16 €, départ cave
  • Champagne Chassenay d’Arce, cuvée Rosé Brut, 27,80€

 

 

20 Fév
2022
Recettes au fil des saisons avec Thermomix

Une année avec mon Thermomix, oh oui !

Thermomix et les Editions Larousse s’associent à nouveau pour nous proposer ce beau livre, coloré et gourmand ! Plus qu’un livre de recettes, c’est une mine d’informations pour nous aider à ranger le frigo, mieux connaître les herbes aromatiques, posséder une épicerie de base, mieux savoir conserver des aliments..   Bref, un ouvrage de référence à avoir précieusement sous la main.

On ne déguste pas les mêmes plats toute l’année. Une évidence que traduit bien ce livre qui égrenne pour les quatre saisons, les recettes les meilleures et si simple à concoter avec un Thermomix.

Ainsi, aux premiers beaux jours, aura t’on envie de mijoté d’agneau aux petits pois, de tarte aux asperges ou terrine de fromage frais aux herbes. On apprendra aussi à préparer les confitures les plus originales, comme pêche et verveine, fraise et sureau…

Recettes de pâtes !

Bien utile, savoir faire en un tour de main grâce au Thermomix, une pâte feuilletée, sucrée ou brisée. Ou encore une pâte à pizza…indispensable et tellement meilleure que celle du commerce.

Par ailleurs, savez-vous recycler vos épluchures, concocter un bouillon maison ? Que de tours de main à découvrir !

En été, vous aurez plaisir à déguster une soupe persane au yaourt, des boulettes d’aubergines et boulgour ou des feuilletées grecs aux épinards. Parmi les desserts, les glaces et sorbets sont à la fête ! Glace vanille, noix de pécan et caramel, sorbet marbré au yaourt, abricot et sésame caramélisé…

A l’automne

A vous les bonnes soupes de légumes telle que crème de poireaux et pommes de terre au bacon, suivi d’un poulet à l’orange, fenouil et romarin ou d’une tatin  d’oignon à la moutarde. Un encadré sur les sucres naturels est très précieux pour surveiller sa ligne. Un autre, dans l’idée de stopper le gaspillage, sur comment utiliser son pain rassis : chapelure, croûton, bread and butter pudding et pain  perdu…

Une mine on vous dit !

Enfin pour l’hiver

A vous foie gras vapeur aux épices, abricots secs, pâte maison al ragu, poulet aux dattes, pâtes à l’encre de seiche, crevettes et sauce crémée au safran..   L’encadré Detox après les fêtes, propose une salade détox au fenouil, avocat, pamplemousse et jus détox…

Et la chandeleur, des idées crêpes au lait de coco, vanillée…merveilleux ! Et un encadré «  desserts sans sucre », tout à fait bienvenu  après les fêtes.
Bref, un ouvrage plein d’idées à déguster toute l’année !

Une année  avec Thermomix, 120 recettes et plein d’idées pour se régaler au fil des saison, Larousse, 29,95 €

 

17 Déc
2021
Plats du terroir au jardin du Luxembourg

Le restaurant  la Table du Luxembourg


       Au  cœur du jardin du Luxembourg, la Table du Luxembourg vous ouvre grand ses portes. Des plats comme bourguignon, purée, pot au feu et autres choucroute ou tian de légumes, vous réchaufferont en ces frimas. Venez et goûtez !

Petite pluie insinueuse, vent glacé, temps gris et maussade sous un plafond bas, vite réfugiez-vous dans cet estaminet chaleureux qui fleure bon les plats d’antan,  après la promenade au jardin battu par les vents.

Ici ce ne sont que poulet fermier rôti au thym à la purée de pomme de terre maison, rognons de veau à la moutarde, côte de bœuf au gratin dauphinois, coquilles Saint Jacques somptueuses…. Les entrées sont de même farine : magnifiques escargots de bourgogne, soupe crémeuse au potimarron avec débris de chataignes revenues, ou  et, car tout est dans la sélection, huitres spéciales N°3 d’Arcachon, toutes fraiches sorties de l’eau.

 

Et saveurs sucrées


Pour les becs sucrés,  tarte au chocolat noir aux noisettes et glace noix de coco, tarte tatin, profiteroles sauce chocolat chaud…l’amateur sera tout réjoui de ces pâtisseries, entremets et autres confiseries finement sucrées.

Bref, le chef étoilé  Philippe Renard réchauffe les cœurs comme les palais, les deux allant souvent de pair. « J’ai souhaité, explique t’il dans une interview, une carte qui répond aux envies d’une clientèle familiale de quartier, mais aussi aux touristes en recherche de gastronomie française, nombreux dans le jardin. Pour les étudiants, poursuit-il, j’ai prévu un menu gastro-économique ainsi qu’un service de vente à emporter…J’organise aussi un  « brunch du dimanche » afin de permettre la « dégustation d’un peu tout » ces produits sélectionnés avec amour, en toute liberté autour d’un large et gourmand buffet… »

Soyez donc entendu Chef !

Informations pratiques – La Table du Luxembourg

Accès par toutes les portes du Jardin du Luxembourg

Accès le plus proche : Porte Fleurus – 7 rue Guynemer Paris 75006

Horaires d’ouverture : Le restaurant suit les horaires d’ouvertures du jardin qui fluctuent en fonction de la saison (https://www.senat.fr/visite/jardin/index.html)